Le PACT Ille & Vilaine


La valorisation du patrimoine


La valorisation et la sauvegarde du patrimoine local.

 

► Présentation

► L'étude patrimoine de la commune

► La pré étude patrimoine destinée aux particuliers

► Les conseils aux travaux

► Un réseau d'information et de sensibilisation

 

Les constructions anciennes sont des éléments forts d’identification d’une région, d’un canton, voire d’une commune.

 

 

A ce titre, la Bretagne est particulièrement exemplaire, chaque « pays » ayant son type de maisons, porteur d’une identité locale : longère de schiste du pays de Redon, maison de terre du pays de Rennes, construction en granit du pays de Fougères… Nés d’abord de matériaux locaux, extraits à proximité des lieux de construction, des savoir-faire des constructeurs du secteur, les constructions se sont adaptées aux modes de vie de leurs occupants, aux contraintes environnementales et au contexte économique de chaque territoire.

 

 

Hors de la standardisation, chaque maison est unique. Néanmoins, les matériaux naturels mis en œuvre (pierre, terre, bois, ardoises, chaume…) créent une unité dans l’aspect, la couleur, les volumes, le mode de mise en œuvre…

 

 

Il y a peu, la maison ancienne était dévalorisée, voire rejetée, considérée comme inadaptée au confort moderne, « rétrogradée ». Elle a retrouvé actuellement un intérêt dû à son ancrage au terroir, à ses matériaux naturels auxquels est associée une image de qualité écologique et de cadre de vie.

 

Cette réappropriation n’est pas sans risque pour les maisons anciennes. L’introduction de matériaux contemporains, standardisés, l’adaptation aux besoins actuels en sanitaires, en chauffage et isolation thermique,… ne se font pas toujours sans dommage pour l’architecture de la maison.

 

Afin de contribuer à la sauvegarde du patrimoine courant dit vernaculaire, le PACT-ARIM d’Ille-et-Vilaine propose des interventions à plusieurs niveaux :

haut de page

L’étude patrimoine de la commune

 

Associée ou non au Plan Local d’urbanisme (PLU), elle consiste à repérer localement les éléments bâtis de qualité qui font l’originalité des lieux. Elle permet de sensibiliser les propriétaires et les décideurs locaux par une meilleure connaissance du patrimoine de la commune.

L’étude patrimoine peut compléter, sous la forme d’un outil pratique de gestion des demandes de permis de construire et de déclarations de travail, l’étude inventaire réalisée par les services de la Prévention et du Patrimoine dépendant de la DRAC sur 110 communes du département.

 

 

Références Etudes patrimoine :

Ercé-près-Liffré

Pont-Péan

Val d’Izé

Saint-Gilles

Sixt-sur-Aff

Acigné

Actualisation de la ZPPAU de Chateaugiron

Nouvoitou

Gévezé

 

 

 haut de page

La Préétude patrimoine, destinée aux particuliers.

 

Pour aider les propriétaires à adapter les maisons anciennes aux besoins actuels, le PACT-ARIM propose une « préétude patrimoine »

Elle apporte des conseils sur les aménagements et sur les techniques de restauration à respecter, le mode constructif de la maison, son intégration au site, le mode de vie de la famille.

 

 

Les conseils aux travaux

 

A partir des études réalisées sur le patrimoine local, dans le cadre des « études patrimoine de la commune », des études préopérationnelles d’OPAH, ou des visites conseils sur site, le Pact Arim apporte des conseils sur la nature des travaux respectueux du bâti et diffuse des documents de sensibilisation pour des conseils de base.

 haut de page

 

Un réseau d’information et sensibilisation

 

Le Pact Arim peut mettre en relation les personnes intéressées avec les organismes et associations spécialisés dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine :

- Direction Régionale des Affaires Culturelles

- Service Départemental de l’Architecture (Bâtiments de France)

- Fondation du Patrimoine

- Maisons et Paysages de Bretagne (Tiez Breiz)

- Union Charte Qualité Patrimoine de Bretagne (UCQPAB)

- Institut Régional du Patrimoine (IRPa)

- …

 haut de page